La vérité 4

Publié le par GAZA

La Honte sioniste
Aux sources du sionisme et de ses ravages dans le monde

Beyrouth. Imprimé au Liban en 1972 aux dépens de l'auteur.
<pdf> par Lenculus,
47 M (!!) 174 p.

Le livre La Honte Sioniste complète et succède à l'édition épuisée du Défi Israélien, réplique au Défi américain. Il est marqué de l'étoile de David et des symboles maçonniques ramifiés jusqu'au Dollar, monnaie de l'impérialisme sioniste, à l'origine, frappée des 2 colonnes du Temple et de l'S de « Sion ». Il démasque le Sionisme, idéologie raciale fétichiste des mercantis khazars américanisés, activistes d'une certaine Judaïcité soumise à un État juif
xénophobe, imposé en Palestine, pour stimuler un réseau international totalitaire.
L'édition originale libanaise du Défi Israélien a trouvé grâce auprès des critiques français qui l'ont jugé digne d'être lu par les Étudiants des Grandes Écoles et communiqué aux observateurs politiques qui s'interrogent sur le passé récent, inavouable, et le proche avenir du monde moderne face au Sionisme maçonnique. Notre thèse, présentée au Vatican, fut lue par le Saint-Père Paul VI qui condescendit à remercier l'auteur, pour sa participation à la défense du Christianisme et de la Paix. Elle a été acceptée également par d'éminents juristes, spécialistes de la question d'Orient. 700 exemplaires expédiés du Liban en France, sous le contrôle de l'Inspection des Douanes et de la Censure du ministère de l'Intérieur, sont parvenus à leurs destinataires. La loi du 21 avril
1939, dite Loi Marchandeau, contre l'antisémitisme, invraisemblable, qui punit les libelles répandus contre les Rothschild - sans protéger pour autant les travailleurs arabes - ne s'applique pas au Défi Israélien et sa suite La Honte Sioniste, livres essentiellement politiques basés sur l'histoire et l'actualité.

On le trouve chez certains libraires pour au moins 80 euros. Lire sur l'AAARGH, ça rapporte gros !

 

CÉLINE Louis-Ferdinand

Voir notre page : "Céline vous emmerde"

Bagatelles pour un massacre
1937, Denoël, 220 p. pdf - 1,4 M

Comme ne manquent pas de le souligner les lecteurs de bonne foi, Bagatelles n'est pas un pamphlet au seul contenu antisémite, même si aujourd'hui encore on continue à le considérer comme tel (le propos antisémite occupe environ un tiers de l'ouvrage). Céline y traite en effet d'une multitude de thèmes révélateurs de son temps, mais aussi des préoccupations chères à  l'écrivain. On peut citer pour mémoire la littérature, l'alcool ou le cinéma, responsables selon Céline de la décadence dans laquelle s'embourbe la société française de la fin des années 30. Evidemment, le pacifisme de Céline transparaît également dans ce texte. ... "Je viens de publier un livre abominablement antisémite, je vous l'envoie. Je suis l'ennemi n°1 des juifs" (lettre au Docteur W. Strauss)

" Quant à la question même du sémitisme, elle n'est pas effleurée. S'il fallait voir dans Bagatelles pour un massacre autre chose qu'un jeu, Céline, en dépit de tout son génie, serait sans excuse de remuer les passions banales avec ce cynisme et cette désinvolte légèreté." (André Gide)

"Il y a un livre dont on ne dira pas un mot à la radio. Il y a un livre dont les journaux bien-pensants ne parleront pas, ou bien auquel ils feront allusion en termes distingués et réprobateurs. [...] C'est l'énorme volume du célèbre auteur du Voyage au bout de la nuit, c'est Bagatelles pour un massacre. Avouons-le tout net : on peut s'en choquer, on peut s'en fatiguer, on peut le déclarer illisible ou idiot, il est impossible qu'un Français né Français n'en lise pas au moins quelques pages avec soulagement. Pour ma part, qui ne suis ni admirateur forcené de M. Céline (Mort à crédit m'avait fort ennuyé), ni buveur de sang, ni même terriblement passionné d'antisémitisme, je dois dire que tout d'abord, je me suis royalement amusé. Et c'est la grâce que je vous souhaite." (Robert Brasillach)

English : Trifles for a Massacre
La première traduction anglaise de Bagatelles !
268 p. Traduction anonyme, inédite, <pdf> 1,7 M

Ce pamphlet n'avait connu qu'une seule traduction, en italien, vite interdite par un tribunal milanais à la demande de la veuve. Il a existé une traduction en allemand, sous le IIIe Reich, mais elle est caviardée et ne vaut rien. L'arrivée d'une traduction en anglais (des Etats-Unis) est donc un événement considérable. Les autres pamphlets sont à suivre. La veuve l'a dans le trognon et les lecteurs du monde entier peuvent enfin accéder à ce texte de sociologie fondamentale. Le XXe siècle comme si vous y étiez ! Hardis petits ! C'est le moment de se mettre le cul dans un fauteuil !

«For U. S. readers, Louis-Ferdinand Céline's Journey to the End of the Night made strong reading, even in its greatly expurgated translation. But that violent and gory novel is a model of Puritan self-restraint compared with Céline's new, untranslated and probably untranslatable Trifles for a Massacre, current sensation of French literature, in which the novelist's genius for invective, hatred of modern civilization and fertility in cursing it have exploded in an anti-Semitic tirade calculated to end all anti-Semitic tirades, to make Nazis turn green with envy.
What made M. Céline an anti-Semite is explained with Gallic candor in the first 40 pages of Trifles for a Massacre. It appears that at 43, a successful novelist, War hero and practicing physician, Céline suddenly felt a great liking for dancing girls. To get acquainted with these attractive creatures he composed a ballet, filled with dancing shepherds, pure emotions, sweetness & light, and consequently much different from his usual pessimistic and obscene prose. It was rejected. Jewish musicians, actors and production managers, he decided, wanted the girls themselves. For the next 337 pages of Trifles for a Massacre he pours forth his wrath in a prose style of the highest order, bold and original imagery, and Rabelaisian curses no one of which could be printed in the U. S. Hitler and Goebbels are too shy and inhibited to satisfy him; to their usual charges that the Jews control the Communist International and the democratic countries, he adds the unkindest cut of all, says they probably control the fascist countries too. They organize wars, revolutions, panics, famines, inflation and deflation. Growing more lyrical, Céline damns as Jewish, Cézanne, Charles Chaplin, Lenin, Madame Curie, Racine, Montaigne, William Faulkner, Stendhal, Zola, the Vatican, the French general staff, the Catholic clergy, critics, propagandists, politicians, movie producers and the people who rejected his ballet.
When Trifles for a Massacre was published, horrified Left critics who had praised Céline's Journey to the End of the Night damned him as a Fascist. Dissenting, Novelist André Gide declared the book should be taken as a joke, although a dangerous one, being virtually a satire on the absurdity and vulgarity of genuine antiSemitism. Bystanding critics found another explanation in the detachment of modern French literature from French life, the tendency of writers like Céline to regard writing as a disinterested mental game, to be played without thought of the social values implicit in their work. In Manhattan last week, big, broad-shouldered, nervous Celine partly confirmed their view, described Trifles' for a Massacre as an "exercise." Admitting that he had written it in the hope of delaying preparation for war, he said it would not delay war a minute, would probably only bring it on a little sooner.»
From the May 30, 1938 issue of TIME magazine

 

Italiano : Bagattelle per un massacro
<pdf> Caserta, Aurora, 1981 (?) 182 p., 1,1 M.

Verso 2000, una traduzione italiana anonima è pubblicata dalle edizioni Aurora. via Colombo 55, Caserta. Stampato dalla Saipem, Cassino-Roma. Nota introdutttiva di Francesco Leonetti.

La casa editrice Guanda publisce una traduzione nuova in 1981, di Giancarlo Ponteggia. Il 2 Gennaio 1982, il tribunale de Milano ordina il sequestro del libro di Céline, Bagattelle per un massacro, formalmente motivato dal parere contrario degli eredi (la vedova) mentre secondo l'editore Guanda si tratterebbe di un provvedimento di censura politica.

Cette édition clandestine est parue après celle de Guanda en 1981. Dès le 2 janvier 1982, l'édition Guanda a été saisie et interdite par le tribunal de Milan, à la demande de Lucette Almanzor, veuve Destouches. Elle avait ses raisons qui ne sont pas les nôtres. Il y avait eu une première traduction italienne en 1936 qui sert de base à la présente édition, manifestement retouchée.

 

L'Ecole des cadavres
1938, Denoël, 179 p., pdf - 750 K

Dans L'École des cadavres, Céline mentionne élogieusement Marx, penseur rangé pour l'occasion dans le grand Panthéon antisémite.

Céline démissionne du dispensaire de Clichy et, en 1938, compose à Dinard un nouveau pamphlet pacifiste et antisémite, L'Ecole des cadavres. L'écrivain est unanimement rejeté par la gauche qui avait encensé Voyage. En mai 1939, le décret Marchandeau oblige Denoël à retirer de la vente ces deux pamphlets. Céline est exclu de la vie littéraire. En proie à de violentes polémiques, une lettre adressée à Je suis partout le 21 juillet dénote de son état d'esprit : "Mes livres sont retirés de la circulation... Moi aussi."

#

Italiano : La scuola dei cadaveri
<pdf> pag. 179, 1,1 M. 1997, Edizioni Soleil, Traduzione di Gianpaolo Rizzo

L'introuvable traduction italienne ! Publiée par la traducteur en 1997, elle n'a connu pratiquement aucune diffusion, l'éditeur-traducteur étant subitement décédé. La famille, peu soucieuse d'avoir des ennuis, a envoyé au pilon. La mise en ligne par l'aaargh revient donc à une première véritable diffusion en italien, seule langue dans laquelle, en dehors du français, existent les trois célèbres pamphlets du génial misanthrope.

Ho tradotto l'incipit di questo pamphlet antisemita (L'école des cadavres) perché aveva la forma di un racconto e non aveva nulla di antisemita a parte un cognome che del resto ho censurato. Ho tradotto qualcosa che somigliava, che poteva essere letteratura: ero giovane, avevo voglia di tradurre Céline, mi ero in un certo senso innamorato di questo petit poème en prose (come l'ho chiamato).
E poi, immediatamente, mi sono detto che non era il caso che nessuno leggesse questo testo, neppure come frammento inidentificabile: c'era ancora troppo odio disposto a prendere la forma di un atteggiamento razzista (se non letteralmente antisemita). Per questo è rimasto chiuso nove anni in un cassetto della mia scrivania. Clemente Piovani.

 

Les beaux draps
1941, Nouvelles éditions françaises, 104 p., pdf - 450 K

#

Dans Les beaux draps, l'un des trois pamphlets qu'il faudra bien un jour rééditer, il annonce le Smic, les trente-cinq heures et la civilisation du dessin animé... Bien sûr que Céline est impardonnable. Mais le monde est mal fait: il est rare que les braves types chaleureux, sexuellement équilibrés et moralement irréprochables, fassent de grands écrivains aux visions fulgurantes. (Dodoer Sénécal)

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

A l'agité du bocal
<pdf> 6 p.

Cette inoubliable tirade est republiée ici pour le centième anniversaire de Jean-Baptiste Sartre, opportuniste, faux-cul, délateur, épurateur et policier de la pensée, auteur d'une énorme masse d'imprimés promis à un salvateur oubli.

Le texte qui immortalisera Sartre, déjà passé succube.

Italien : All'agitato in provetta
< pdf > 200K., pag. 22, traduzione di Andrea Lombardi, Genes, effepi, 2005

C'est la traduction italienne de L'Agité du bocal, avec celle de trois lettres parues dans Je suis partout.

"Non leggo più gran che, non ne ho il tempo. Troppi anni già ho perduti in sciocchezze e prigioni! Ma mi si preme, scongiura, angustia."

Entretiens avec le professeur Y
<pdf> , Paris, Gallimard, 1955, 70 p., 500K

Ce petit livre est ausi un pamphlet de Céline, dans lequel il définit son propre style. Il vous fera pleurer de rire.

Un entretien pour expliquer quoi ? Son style ? Qui il était ? Dans les premières lignes du texte, Céline est très clair là-dessus ; son éditeur lui reproche de ne pas jouer le jeu. On lui demande de faire un geste. Il se creuse la tête pour faire plaisir à son "mécène"... mais après un rapide état des lieux, il se juge "ni écoutable, ni regardable". Une sale gueule. La télé, la radio, c'est pour "l'écrivain génial Illisy" et le "rasoir sans lame Gatouillat". Que faire ? Il ne lui reste guère que le vieux truc de l'interview. Avec ça, il sauve les meubles. Ce livre est donc une réclame, si l'on en croit son auteur. Une vraie danse du ventre. Et comme toujours avec Céline, on en a pour son argent.

Écrits de Guerre
<pdf> 79 p. 200 K. avant-propos de [François] Caradec, [régent du Collège de Pataphysique] Paris, Nouvelles Editions.

26 lettres à des journaux collaborationnistes, lettre à Jean Cocteau, préface de Bezons à travers les âges d'Albert Serouille publié en 1944 et, enfin, deux lettres adressées à Elie Faure en 1935.
On a là la totalité des intervention de Céline sous l'Occupation, principalement des lettres adressées aux journaux. On voit par là ce qu'était sa houspilleuse collaboration avec Vichy et les Allemands !!!
Céline ? Précurseur ? «Pauvre banlieue parisienne, paillasson devant la ville où chacun s'essuie les pieds, crache un bon coup, passe, qui songe à elle ? Personne. Abrutie d'usines, gavée d'épandages, dépecée, en loques, ce n'est plus qu'une terre sans âme, un camp de travail maudit, où le sourire est inutile, la peine perdue, terne la souffrance.»

Et puis cette lettre (1935) à Elie Faure: Cher Elie Faure
Vous le dites, je vous aime beaucoup, mais je ne vous comprends pas toujours. Vous n'êtes pas du peuple, vous n'êtes pas vulgaire, vous êtes aristocrate, vous le dites. Vous ne savez pas ce que je sais. Vous avez été au lycée.
Vous n'avez pas gagné votre pain avant d'aller à l'école. Vous n'avez pas le droit de me juger. Vous ne savez pas. Vous ne savez pas tout ce que je sais. Vous ne savez pas ce que je veux. Vous ne savez pas ce
que je fais.
Vous ne savez pas quel horrible effort je suis obligé de faire chaque jour, chaque nuit surtout, pour tenir seulement debout, pour tenir une plume. Quand vous serez à l'agonie vous me comprendrez entièrement et là seulement. Je parle le langage de l'intimité des choses. Il a fallu que je l'apprenne, que je l'épelle d'abord. J'ai tout jaugé. Rien de ce que je dis n'est gratuit. Je sais. Je suis. Je demeure un imagier truculent, rien de plus.
Je ne veux rien être de plus. Ce que je pense du peuple, j'aurai la pudeur de n'en jamais rien dire. Cela aussi fait partie de ma viande.

Céline en vidéo : On trouve deux films documentaires sur Céline sur http://www.dailymotion.com/group/24260/video/xulpl_lf-celine, (entretien avec Louis Pauwels) et sur http://www.dailymotion.com/group/24260/video/xulww_lf-celine-un-siecle-decrivains (Emission écrivains de toujours, présentée par Bernard Rapp, récemment disparu). Il est amusant de noter la simplicité ainsi que le côté direct des réponses de Céline comparé aux style ampoulé du commentaire.
Louis-Ferdinand Celine - "Un diamant noir comme l'enfer" 1998
Réalisé par Emmanuel Descombes et Alain Moreau.

 

CERESOLE Norberto

La Falsificacion de la realidad -- La Argentina en el espacio geopolítico del terrorismo judío.
Publié à Madrid par Ediciones Tercera Posicion, en 1998. Traduit et publié en arabe. 317 pag. (pdf - 2,1 M)

Notre ami Norberto Ceresole (1943-2003), argentin et cosmopolite, a écrit une trentaine de livres. Il a été l'un des dirigeants de la lutte armée des péronistes dans les années 70 et il avait gardé des entrées dans le monde des militaires sud-américains sur lesquels il a beaucoup écrit. Ses travaux lui valurent une audience extrêmement large et il a été souvent invité à donner des conseils, aussi bien par les militaires péruviens ou cubains que par Peron, Allende et Chavez. Cherchant à analyser les attentats anti-israéliens en Argentine (1994), il est tombé sur les ramifications des réseaux de pouvoir juifs dans le Cône Sud et, de fil en aiguille, il a découvert et assimilé le révisionnisme. Quand nous l'avons rencontré, vers 1998, nous étions en plein accord. Comme preuve de la justesse de ses vues, le lobby juif a entrepris de faire pression sur Chavez, devenu chef de l'Etat vénézuélien, pour qu'il se sépare de Norberto. Il a dû s'installer en Espagne avant de revenir une dernière fois en Argentine.

En la dimensión intelectual yo, el viajero, tuve que procesar informaciones,
sentimientos y conocimientos cuya existencia simplemente ignoraba al comenzar el viaje. Para dar un ejemplo, mi toma de contacto con la literatura revisionista francesa y de otros países occidentales se produce recién en enero de 1998. Una parte importante de este trabajo ya estaba terminada para esas fechas, incluidas las críticas al libro de Roger Garaudy Los mitos fundadores de la política israelí. Mi conexión con el revisionismo, en especial el francés, y con la obra de Robert Faurisson, si bien es tardía, no por ello dejó de ser eficaz, ya que he encontrado, casi al final del camino, un fundamento sólido y una importante continuidad entre mi propio ensamiento y la obra del revisionismo. Es mi evolución intelectual personal lo que me hace aceptar lo substancial de la metodología del revisionismo. Ella justifica y explica, a nivel científico, muchas ideas que originalmente nacieron en mí como intuiciones que se fueron desarrollando a partir del estudio de un caso concreto -- y no teórico -- de terrorismo judío.

El poder judio en Occidente y en Oriente -- La conquista del imperio Americano
Publié à Madrid en novembre 1998 par les Ediciones Al-Andalous, et traduit ensuite en arabe et en persan. 175 pag. (pdf - 1,1 M)

«Los atentados terroristas de Kenia y Tanzania son parte de un proceso, mucho más largo y complejo, tendente a la conquista del poder desde dentro de los Estados Unidos de América. Para realizar ese complot se produce la alianza de dos grupos: los fundamentalistas evangélicos norteamericanos y los fundamentalistas judíos israelíes.» (pag. 7)

 

Commenter cet article